Traduire son cheminement avec des mots

Avez-vous déjà pensé à écrire ? Poser des mots sur le papier ou sur le clavier ?

Il y a déjà plus de 3 ans que je blogue, mais je blogue produit, rien de personnel. Enfin ce n'est pas tout à fait vrais dans la mesure ou je blogue sur mes passions, "la sécurité des enfants en voiture" et "la puériculture et les jeux"... Alors oui c'est un peu de moi, mais je ne me limite pas à ça.

Depuis quelques temps, quand je pense, quand je réfléchie à ce que je fais, qui je suis, pourquoi je fais tel ou tel choix, automatiquement mes pensés se traduisent en mots que je m'imagine écrire.

Rien de bien construit ni réfléchi, c'est automatique, j'entends des phrases que j'ai envie de poser sur mon clavier.

Allez comprendre pourquoi soudainement, ou plutôt progressivement ce besoin d'écrire, de traduite mon cheminement avec des mots. Ça ne vous ai jamais arrivé ?

Mais pourquoi cogiter comme ça ?

Déjà parce que je pense que ces derniers moi j'ai beaucoup changé, on ne sait jamais à quel moment on passe un cap de sa vie, mais on a tous des tournants.

  • J'ai changé mon rapport aux gens, aux ami(e)s, à la famille. Encore des souffrance, dès décéptions, mais j'apprends à le vivre mieux.
  • J'ai changé mon rapport à la consommation mais je lutte encore sur pas mal de choses
  • J'ai changé mon rapport à l'alimentation mais je ne suis pas toujours comprise. Ras le bol du marketing, envie de faire des choix plus sains, plus éclairés.

Je reste profondément moi même mais j'évolue, ni en bien, ni en mal, c'est trop subjectif, mais j'évolue. On ne change jamais sa nature profonde

  • Je ne change rien de ma volonté de ne pas grandir, mes idéologies de petites filles et mes caprices
  • Je donne toujours de l'amour en déversoir quasi sans limite, toujours dans l’excès.
  • Je garde ma fâcheuse manie à collectionner
  • Et tant d'autres choses...

Mais alors pourquoi en parler ? Pourquoi ce besoin de l'écrire ?

  • Déjà parce qu'il y a les choses, les valeurs auxquelles je crois que j'ai envie de partager
  • Ensuite il y a les choses dont je doute sur lesquelles j'ai envie d'échanger
  • Il y aussi toutes les choses que je peux apprendre quotidiennement que je ne veux pas garder QUE pour moi
  • Et puis il y a vos mots, vos vécus en commentaires qui sont toujours riches, souvent touchants. Dans un sens c'est évident de savoir qu'on vie tous des choses similaires mais bordel ce que c'est bon de l'entendre !

Je ne prétends pas avoir un savoir absolue, je fais des tas d'erreurs aussi (souvent) mais je crois vraiment aux bienfait du partage, voilà pourquoi maintenant le blog conserve la rubrique des tests des Accrospécialistes (j'en suis une incurable) mais s'appelle maintenant "Maman Accro Sécurange" que je continue de tenir avec mon amie Angélique qui est tout autant que moi une maman accro Sécurange !

Retour à l'accueil